Pour une rencontre soignante par Alain Froment

Pour une rencontre soignante

Titre de livre: Pour une rencontre soignante

Éditeur: Editions des archives contemporaines - EAC

ISBN: 2914610092

Auteur: Alain Froment


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Pour une rencontre soignante.pdf - 40,597 KB/Sec

Mirror [#1]: Pour une rencontre soignante.pdf - 43,586 KB/Sec

Mirror [#2]: Pour une rencontre soignante.pdf - 41,990 KB/Sec

Alain Froment avec Pour une rencontre soignante

Le soignant face au soigné : cette rencontre est celle d'un moi qui souffre et d'un moi qui soigne et prétend aider. Mais ce moi soignant est inévitablement tenté, quoiqu'il en pense, de satisfaire aussi ses intérêts propres (des intérêts qui souvent ne lui sont pas du tout apparents). Cependant, cette personne soignante a aussi la possibilité de contribuer par elle-même à la restauration de l'intégrité du soigné dont l'atteinte est à trouver au coeur de la souffrance. Ne nous y trompons pas, l'auteur, médecin lui-même, part néanmoins du constat indéniable de l'efficacité soignante du nécessaire respect, de la compassion et d'une forme d'amour. Un autre objectif de cette rencontre est de prendre des décisions techniques propres à réduire la souffrance du soigné, tout en lui restituant le maximum d'autonomie dont il souhaite disposer. Une autonomie qui va beaucoup plus loin qu'on ne l'envisage habituellement. Un moyen pour le soignant de se prémunir contre l'habituelle mutation du savoir en pouvoir sur le soigné.

Livres connexes

Le soignant face au soigné : cette rencontre est celle d'un moi qui souffre et d'un moi qui soigne et prétend aider. Mais ce moi soignant est inévitablement tenté, quoiqu'il en pense, de satisfaire aussi ses intérêts propres (des intérêts qui souvent ne lui sont pas du tout apparents). Cependant, cette personne soignante a aussi la possibilité de contribuer par elle-même à la restauration de l'intégrité du soigné dont l'atteinte est à trouver au coeur de la souffrance. Ne nous y trompons pas, l'auteur, médecin lui-même, part néanmoins du constat indéniable de l'efficacité soignante du nécessaire respect, de la compassion et d'une forme d'amour. Un autre objectif de cette rencontre est de prendre des décisions techniques propres à réduire la souffrance du soigné, tout en lui restituant le maximum d'autonomie dont il souhaite disposer. Une autonomie qui va beaucoup plus loin qu'on ne l'envisage habituellement. Un moyen pour le soignant de se prémunir contre l'habituelle mutation du savoir en pouvoir sur le soigné.Le soignant face au soigné : cette rencontre est celle d'un moi qui souffre et d'un moi qui soigne et prétend aider. Mais ce moi soignant est inévitablement tenté, quoiqu'il en pense, de satisfaire aussi ses intérêts propres (des intérêts qui souvent ne lui sont pas du tout apparents). Cependant, cette personne soignante a aussi la possibilité de contribuer par elle-même à la restauration de l'intégrité du soigné dont l'atteinte est à trouver au coeur de la souffrance. Ne nous y trompons pas, l'auteur, médecin lui-même, part néanmoins du constat indéniable de l'efficacité soignante du nécessaire respect, de la compassion et d'une forme d'amour. Un autre objectif de cette rencontre est de prendre des décisions techniques propres à réduire la souffrance du soigné, tout en lui restituant le maximum d'autonomie dont il souhaite disposer. Une autonomie qui va beaucoup plus loin qu'on ne l'envisage habituellement. Un moyen pour le soignant de se prémunir contre l'habituelle mutation du savoir en pouvoir sur le soigné.